Livre à paraître aux éditions du Sable-fin début octobre. Les photos sublimes sont de Christophe Gatineau et mes textes les accompagnent.

Extrait en avant-première : L’iconoclaste

Si encore tu avais eu l’habitude de t’allonger sur le sable !

On aurait pu soupçonner un crustacé microscopique de s’être introduit dans ta caboche. Si tu t’étais endormi bouche ouverte, une sorte d’écrevisse maligne aurait pu pénétrer ta chair, entamer tes fibres, un quelconque carcinus miniature se frayer un passage par tes narines, tes yeux ou les trous de tes oreilles pour grignoter tes muqueuses, sucer ton sang, aspirer ton suc, boulotter tes méninges.

Mais non, tu n’aimais pas la plage et tu claironnais, crânement et à tue-tête : moi je vis sur l’île, mais je ne vois la mer que du pont !

Était-ce une carapace ? Quel fanfaron !

Tu aurais dû respecter les totems têtus, ne pas prendre de face les sortilèges céphaliques car te voici maintenant, regard perdu, crâne éclaté, livré aux pinces et aux mandibules qui mastiquent ta cervelle liquéfiée.

Tu aurais dû écouter tes antennes, serrer ta musculeuse lippe de trompettiste et te méfier de la vengeance du crabe violoniste.

Pour tout savoir de la genèse du projet et lire d’autres extraits, vous pouvez visiter le Jardin vivant,  http://www.lejardinvivant.fr/ile-oleron-mon-amour/  

Aimez, commentez, partagez et tentez de gagner un exemplaire de cet ouvrage par tirage au sort !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s