Suis-je la vague ?


Suis-je la vague ou l’Océan
La rafale ou le Vent ?


Poussière de Cosmos qui renaît à la Vie
Ou engrais organique pour la Terre
Vais-je incarner mon âme infinie
Ou léguer mes fruits à mes frères ?


Me fondre dans le grand Tout
Ou me dissoudre dans le Néant
Intégrer un nouveau corps
Ou colorer les souvenirs ?


Esprit immortel
Ou maillon de la chaîne ?


Utile ou futile
Fugace ou fertile
Suis-je la vague ou l’Océan
L’éternel ou l’instant ?

Que 2018 nous inonde de beauté et de rêve !

Pour vous mes amis, voici mes Ciels infinis (in NUE, 2015)

Je vis sous des ciels infinis

Qui prennent toute la place

Des ciels moutonnés

Balayés au vent du large

Des ciels mouillés

Lavés aux paquets de mer

Des ciels tourmentés

Qu’épuisent les tempêtes

Des ciels mauve bleuté

Qui m’enveloppent toute entière

Ici seule la pluie limite l’horizon

Aucun aplomb ne borne

L’azur tatoué de rose grisé

Ici la terre qui s’allonge et s’étire

Donne au ciel tout l’espace

L’air changeant chatoie

Sur les étendues océanes

Ici mon âme respire

Et s’inspire

De l’immensité du rêve